Les utilisateurs évoluent et aspirent à être de plus en plus connectés, rapides et en recherche constante d’exclusivité.

Pour trouver de nouveaux moyens de conquérir et fidéliser les clients, les marques doivent se transformer et adopter de nouvelles formules pour faire face à la révolution numérique.

Entre 2017 et 2018, on compte une progression de

  • +10% d’utilisateurs de réseaux sociaux, soit 320 millions de plus
  • +13% d’usagers y accèdent sur mobile, soit plus de 9 sur 10

Suite aux événements passés de 2018 (violation de données et autres controverses politiques), 60% des personnes ne font plus confiance aux médias sociaux.

De plus, le marketing traditionnel avec ses publicités stéréotypées et impersonnelles lassent et saturent les utilisateurs qui n’y prêtent plus attention. Le social selling apparaît donc comme la démarche idéale à adopter.

Face à tous ces changements, pour gagner la confiance des consommateurs, les marques doivent s’humaniser.

L’outil qui apparaît très prometteur pour faire face à ce challenge est la story !

Haut de l'application Instagram, focus sur les stories
Emplacement des stories sur les réseaux sociaux

Au cours de 2019, avec un développement 15 fois plus rapide, la popularité des stories dépassera celle des partages des fils d’actualités.

Vidéo de présentation officielle d’Instagram

Qu’est ce qu’une story ?

Une story est une séquence personnalisée de vidéo, photo et audio, créée par un mobinaute lui donnant un sens grâce à des éléments statiques et dynamiques (légendes, emojis, stickers, filtres, date, météo, lieu, sondage). Son format de prise de vue est le portrait. Elle est disponible pendant 24h sur un réseau social.

Présentation des stickers Instagram et exemple d'utilisation
Exemple de stickers Instagram

Ce format exclusivement mobile de partage rapide, éphémère et ludique rencontre un succès phénoménal et ne cesse de prendre de l’ampleur.

L’atout majeur pour les marques est d’être en mesure de publier un grand nombre de contenu, sans craindre d’importuner les socionautes (utilisateurs de réseaux sociaux) dans leur fil d’actualité.

De plus, sur Instagram et Facebook, les stories sont situées en haut du feed (galerie photos) ce qui leur permet d’avoir une forte visibilité.

De part sa nature libre et créative, la story apporte une teneur plus naturelle et authentique qui va générer entre la marque et l’utilisateur une relation de proximité.

La story éveille la curiosité et suscite le désir d’en savoir plus, il faut attendre 24h pour découvrir la suite de l’histoire, qui s’effacera au fil du temps. Elle en devient addictive.

Quels réseaux sociaux choisir pour sa story ?

En octobre 2013, les stories ont fait leur apparition sur l’application Snapchat et sont ensuite arrivées sur Instagram (août 2016), WhatsApp (février 2017),  Facebook (mars 2017) puis Youtube (novembre 2017). Aujourd’hui Instagram (racheté par Facebook en 2012 pour 1 milliard de dollars) compte plus d’utilisateurs de stories que Snapchat et Facebook.

Instagram compte chaque jour 400 millions de stories pour 500 millions d’utilisateurs actifs

BDM media

Le réseau social sur lequel une marque veut poster ses stories dépendra de la cible définie :

  • 60% des utilisateurs de Snapchat ont moins de 25 ans, ce sont majoritairement les générations Z et Alpha
  • 76% des utilisateurs d’Instagram ont moins de 35 ans et proviennent en grande partie de lagénération Y
  • Facebook possède de moins en moins d’utilisateurs de la génération Y et évolue vers une hausse d’utilisateurs de la génération X, de plus de 35 ans

DECOUVREZ ICI LES 7 RAISONS POUR LES MARQUES D’AVOIR UNE STORY

Infographie expliquant pourquoi la story peut-elle développer l’image et la notoriété d’une marque. Auteur : Maxime Boissé

Pourquoi la story peut-elle développer l’image et la notoriété d’une marque ?

  • Nous sommes entrain de vivre une nouvelle ère avec l’industrie 4.0.Le nouveau défi des marques est de séduire des consommateurs avec des produits qui sont uniques et personnalisables.
  • Les socionautes sont de plus en plus nombreux sur les réseaux sociaux. Ils y consacrent en moyenne par jour 2h15 dans le monde et 1h22 en France, dont 80% du temps sur mobile.
  • Le contenu visuel est 40 fois plus susceptible d’être partagé sur les réseaux sociaux que tout autre type de contenu. La vidéo sociale génère 1200% de partage de plus que le texte et les images combinés.
  • L’e-commerce continue sa progression avec une croissance annuelle d’environ 15%. La part du m-commerce (mobile commerce) représente près de 1/3 des transactions.

Face à cette révolution numérique, les entreprises doivent adapter leur stratégie marketing digital, plus précisément leur stratégie social media mobile, pour pouvoir être dans la tendance et développer leur image de marque et notoriété.

68% des personnes ont déclaré utiliser les stories sur 3 applications minimum, au moins 1 fois par semaine

Facebook IQ

Infographie expliquant quelles stratégies mettre en place dans une story pour développer son chiffre d'affaires. Auteur : Maxime Boissé

Quelles stratégies mettre en place dans une story
pour développer son chiffre d’affaires ?

Lassés par les publicités surfaites et intrusives, 1/3 des français utilise un adblock et dit “Stop à la pub”.

Bien que les stories apparaissent comme une bouffée d’oxygène pour la publicité en ligne qui peut aisément s’insérer entre des séquences, les marques doivent s’adapter et ramener le consommateur vers elles au lieu d’aller vers lui.

Annonce de nouveaux produits sur la story Ben&Jerry's
Annonce de nouveaux produits sur la story Ben&Jerry’s

62% des personnes sont intéressées par un produit ou une marque après l’avoir vu dans une story

Facebook IQ

La puissance de la story est de combiner à la fois une stratégie de brand content, en mettant en avant l’histoire d’une marque, ses valeurs et ses mérites et une stratégie d’inbound marketing en partageant le bon contenu au bon moment pour aider le consommateur.

La story est un outil marketing qui ne permet pas uniquement de créer un univers qui englobe et renvoie vers la marque, elle est aussi full funnel c’est-à-dire qu’elle attire, convertit et fidélise les consommateurs.

25% des français sont prêts à acheter un produit sur les réseaux sociaux

Paris Retail Week

La combinaison du brand content et de l’inbound marketing permet d’encourager le processus d’achat en renforçant les liens entre la marque et son public. Elle suscite le désir d’appartenir à ce que véhicule la marque en faisant émerger le besoin d’achat d’un produit.

Dès lors que ce point est atteint, la marque n’a plus qu’à saisir le bon moment, en offrant une opportunité exclusive d’achat pour combler le besoin des clients.

La consommation des internautes sera d’autant plus forte si la marque leur procure, par la diffusion de messages créatifs et authentiques, des émotions.


Infographie expliquant comment générer du trafic sur son site web grâce à une story. Auteur : Maxime Boissé

Comment générer du trafic sur son site web grâce à une story ?

L’expérience utilisateur qu’offre les stories est limitée en terme d’espace (écran mobile) et de temps (entre 10 et 15 secondes, multipliable pour certains réseaux).

Les marques sont donc contraintes de sélectionner une information ou un message à faire passer, pour qu’il tienne dans la story tout en étant créatif, agréable et engageant pour les socionautes.

Pour prolonger l’expérience utilisateur et offrir d’avantage de contenu aux socionautes, les marques ont la possibilité d’insérer des liens vers du contenu externe (qui s’ouvrira dans le réseau social sans le quitter). Cette fonctionnalité est disponible pour tous les utilisateurs Snapchat et seulement pour les utilisateurs vérifiés ou qui ont une grande communauté sur Instagram.

Lien dans une story renvoyant vers une fiche produit avec bouton d’achat

Les liens peuvent renvoyer vers :

  • des vidéos : scénarisant un produit dans le but de montrer aux consommateurs son usage, ses caractéristiques techniques ou bien son montage
  • des infographies : exprimant une tendance liée à un produit
  • des articles : parlant d’une problématique avec des produits cités
  • des fiches produits : donnant la possibilité aux consommateurs d’approfondir sa compréhension du produit et de l’acheter directement sur le site web de la marque
  • des applications : facilitant le parcours d’achat
  • des mini-jeux : offrant du plaisir aux socionautes

La Chine compte 70% de sa génération Z, qui achète directement sur les réseaux sociaux .

Hootsuite

Il est désormais possible, grâce aux nouvelles technologies qui rallient le fossé entre l’e-commerce et les médias sociaux, d’effectuer des achats sur les réseaux sociaux depuis le flux ou lors d’une diffusion en direct.


Infographie expliquant comment une marque elle créer de la proximité avec ses clients et donner l’envie de la rejoindre avec une story. Auteur : Maxime Boissé

Comment une marque peut-elle créer de la proximité avec ses clients
et donner l’envie de la rejoindre avec une story ?

Le format éphémère de la story est l’opportunité de faire tomber les barrières entre les clients et les marques. Les images “brutes” sont idéales pour montrer les dessous de la marque à sa communauté et ainsi l’humaniser.

Grâce au brand content, les marques peuvent se mettre en lumière. Le but est d’associer des émotions positives à la culture de l’entreprise et de laisser entrer le consommateur au sein de l’univers de la marque.

On parle ici de contenu “brand centric”, à l’inverse de l’inbound marketing qui est “customer centric”.

Michel et Augustin présente ses bureaux dans sa story
Michel et Augustin présente ses bureaux dans sa story

Les stories permettent aux acheteurs de découvrir les nouveaux produits et services, mais également de voir et comprendre les étapes de fabrication, découvrir les ateliers de production, les espaces de travail et de vivre à travers son mobile les événements organisés par les marques, ou ceux auxquelles elles assistent.

Mises bout à bout et en faisant partager la vie quotidienne de l’entreprise, les stories contribuent à créer un réel lien de proximité avec la marque.

Et pourquoi pas travailler sa marque employeur ?

Les générations évoluent et les attentes des employés avec. Les millennials ne sont pas seulement à la recherche d’un travail, ils souhaitent se sentir épanouis au sein de leur entreprise.

Pour inciter de nouveaux talents à les rejoindre, les marques doivent transmettre, à travers leurs stories, l’existence d’un esprit d’entreprise : des interactions entre collaborateurs, des challenges, des opportunités de développement et des moments de partage.

Une story est le format parfait pour présenter les métiers, ainsi que les collaborateurs qui font vivre l’entreprise.

Michel et Augustin annonce une rencontre avec des candidats dans sa story
Michel et Augustin annonce une rencontre avec des candidats dans sa story

La récurrence du partage et l’ambiance de travail réelle qui en ressort font que les internautes peuvent rapidement s’attacher aux collaborateurs et à une marque, et désirer de la rejoindre. Le travail de la marque employeur est nécessaire pour générer de l’attraction et du désir pour recruter de nouveaux talents, et également pour conserver ceux déjà présents dans l’entreprise.


Infographie expliquant comment générer du trafic dans un magasin avec une story. Auteur : Maxime Boissé

Est-il possible de générer du trafic en magasin avec une story ?

Le social-to-store consiste grâce aux réseaux sociaux à générer du trafic dans son magasin.

Lors de la création d’une story, le mobinaute a la possibilité d’ajouter un géofiltre indiquant précisément la position d’où provient la séquence, ce qui donne la possibilité aux magasins d’attirer une population locale.

Pour cela les magasins peuvent valoriser :

  • de nouvelles décorations : pour éveiller la curiosité des locaux
  • des promotions : pour motiver les clients à s’y rendre pour consommer
  • des jeux concours : pour encourager les gens à se déplacer, jouer et utiliser leurs gains en magasins (bons de réduction)

Infographie expliquant comment collecter des insights via une story. Auteur : Maxime Boissé

Comment collecter des insights via une story ?

Pour échanger avec sa communauté, les stories s’avèrent un moyen simple et efficace.

Elles permettent également de récupérer des insights gratuitement en :

  • lançant un sondage afin de recueillir les avis des clients avant de lancer ou de modifier un produit
Sondage lancé par Airbnb dans une story
Sondage lancé par Airbnb dans une story
  • posant des questions ouvertes qui aideront à comprendre précisément les attentes des clients
Question/réponse sur une story

L’échange avec sa communauté n’est pas seulement utile pour connaître les préférences de ces clients (produits, couleurs, utilisation, …), il permet d’entretenir une relation de confiance et de fidélité.


Infographie expliquant comment story peut fidéliser une communauté autour d’une marque. Auteur : Maxime Boissé

En quoi une story peut fidéliser une communauté autour d’une marque ?

Le concept d’une séquence éphémère invite à la fidélisation, avec l’envie de ne pas manquer une partie de la story, et de regarder la suivante.

C’est un peu comme si vous regardiez des épisodes d’une série sur Netflix, vous devenez vite addict et enchaînez les épisodes jusqu’à tard dans la soirée.

Adopter une double stratégie de brand content et inbound marketing ne suffit pas à fidéliser l’ensemble de sa communauté. La relation gagnant-gagnant est aussi une des clés pour lier des internautes à une marque.

Code promo dans la story urbanoutfitters
Code promo dans la story urbanoutfitters

Pour créer de l’engagement, une marque doit séduire avec des opérations exclusives telles que :

  • Le code promo : pour récompenser sa communauté
  • L’offre spéciale : c’est l’offre à ne pas manquer, celle attendue, pour laquelle on suit quotidiennement les stories d’une marque
  • Le jeu concours : autour de la marque, permet à tous les participants d’en apprendre plus sur cette dernière. Elle récompense l’ensemble des joueurs avec des remises, des produits ou des biens de plus grande valeur pour les premiers

Il est préférable de mener ces opérations sur un seul réseau social et de ne pas les dupliquées sur tous, ce qui casserait la notion d’exclusivité. Il est donc recommandé d’adapter les opérations en fonction des réseaux et surtout des cibles.


La story est essentielle pour les marques

Avec la croissance des réseaux sociaux et du mobile, il n’y a aucun doute que la story est le format à intégrer dans sa stratégie marketing digital.

Les stories apportent une touche réelle et d’authenticité dans un environnement qui s’est déshumanisé, et parviennent à rapprocher les socionautes des marques et de leurs produits.

Elles facilitent l’acte d’achat et ont l’avantage de présenter les produits dans un contexte imagé qui incite l’utilisateur à acheter.

Cependant, ce que l’on peut reprocher aux stories, c’est qu’elles sont semblables et ne se différencient que pour le moment très peu. Il ne faut pas pour autant négliger un réseau social d’un autre, car chacun possède un public différent. Un contenu spécifique pour chaque réseau sera mieux accepté par les internautes.

Les marques qui gagneront la confiance et offriront de l’exclusivité à leurs communautés, ainsi qu’une expérience émotionnelle gagneront bien plus que des internautes fidèlement engagés et consommateurs de produits.

Elles généreront de l’UGC (User Generated Content) et leurs communautés deviendront ambassadrices des marques.

Starbucks repartage dans sa story les contenus générés par ses utilisateurs
Starbucks repartage dans sa story les contenus générés par ses utilisateurs

Le réseau professionnel Linkedin s’est lui aussi lancé dans un format story. Aujourd’hui, il est uniquement ouvert aux étudiants des universités américaines pour leur permettre de créer leur marque personnelle en mettant en avant leurs stages et expériences. Linkedin a annoncé que la fonctionnalité sera à l’avenir disponible pour tous.

L’atout majeur des stories pour une marque, est de créer de la proximité avec une communauté, pour gagner sa confiance et ainsi la fidéliser.

Pour continuer à surprendre et nourrir les utilisateurs, les marques se sont lancées dans une course au “toujours plus”.

A trop vouloir se différencier, n’y a-t-il pas un risque qu’elles finissent par s’égarer et casser le lien avec leurs communautés ?

 

Sources : Hootsuite, wearesocial, CISCO, Statista, Gartner, Le JDN, ZDNet, Le blog du modérateur, Internet World Stats, Think with Google, Impactbnd, HostingFacts, Hubspot, Trends Builtwith, FEVAD, Techcrunch, Global Stats Counter, Facebook IQ, Instagram, Les echos, Block Party, Edelman, Nukesuite, emarketinglicious, frenchweb, alioze, Paris Retail Week

Par |2019-01-14T11:47:01+00:00mercredi, 9 janvier, 2019|Catégories : E-commerce|

À propos de l'auteur :

Manager du marketing digital, je suis spécialisé dans la promotion et vente de produits, services et marques sur les supports numériques. La transformation digitale est en cours et inévitable. Y êtes-vous bien préparé ? Je partage avec vous des solutions pour utiliser le potentiel maximal des nouveaux outils, technologies et méthodes issues de l’industrie 4.0. Ce qui m’anime le plus dans cette phase de changement c’est le phygital, la course à l’innovation, et l’évolution des ressources humaines.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.