Aujourd’hui encore, Netflix la firme de Reed Hastings CEO, co-fondateur depuis 1997, demeure une référence incontournable du streaming par abonnement en 2020.

Toutefois, la concurrence s’intensifie. Plusieurs plateformes ripostent et séduisent un public de plus en plus cinéphile.

Face à la linéarisation d’un modèle qui pousse les consommateurs à passer plus de temps à choisir un film qu’à le regarder, les alternatives en marge se développent.

Elles proposent, parfois même restaurent les grands chefs-d’œuvre d’époques révolues. Elles vont même jusqu’à l’encontre de ce business model fatigue prôné par les géantes américaines.

Alors ces alternatives généreront-elles de plus en plus de revenus ? Jusqu’à détrôner les rouleaux-compresseurs du binge-watching ?

Dans cette article je ne vais pas répondre à ces questions. Mais plutôt vous proposer une liste pour alimenter vos goûts cinématographiques.

[CLAIMER]

Pour ceux qui auront lu tout l’article, une surprise est prévue. Pour les moins courageux d’entre nous, elle est aussi disponible. Pour cela il suffit de scroller, elle sera visible en toute fin de rubrique.

Bonne lecture à tous !

  1. Arte.tv

arte

Arte est l’acronyme d’Association relative à la télévision européenne. Elle est conçue comme une chaîne culturelle franco-allemande. Le groupe est financée à 95% par les recettes de l’audiovisuel public. La publicité est interdite de diffusion sur la chaîne hertzienne, en revanche elle peut faire appel au mécénat et au parrainage.

 

Cinéma d’art et d’essai ou de patrimoine, thrillers, saga historiques, séries, documentaires culturels et de découvertes, sagas historiques ou encore films muets, Arte diffuse toutes sortes de programme. Depuis mai 2017, l’ensemble de l’offre est consultable en replay sur un unique site internet : Arte.tv

 

Les petits + : Dans la section «  cinéma » plusieurs sous-thématiques sont abordés et plairont à tout œil cinéphile aiguisé :

  • Les films du moment, renouvelés hebdomadairement
  • Blow-Up fait un focus sur un acteur, un réalisateur, un générique sur un format d’une quinzaine de minutes
  • Court-métrages primés lors de festival ou de concours
  • Masterclasses format d’une heure sur les figures du cinéma

 

Prix : Gratuit

  1. Salto

salto

 

Ce Netflix à la française *COCORICO* est le fruit d’un partenariat entre les chaînes hertziennes France TV TF1 & M6. La plateforme mise sur une éditorialisation : un parcours utilisateur poussé, une catégorisation des contenus offerte.

Disponible depuis le 20 octobre 2020, le service est voué à arriver sur la TV des Français d’après Thomas Folin le CEO.

Le petit + : système de sélection de contenus amusant, comme le signe astrologique de l’abonné.

Prix : de 7€ à 13€ par mois

  1. myCANAL

mycanal

Franck Cadoret, directeur général du groupe, résume myCANAL comme étant le « point d’entrée unique pour tous les contenus des abonnés ».

Le navire amiral de CANAL + est une application/site Internet où l’on retrouve tous les contenus distribués par la chaîne cryptée, et les programmes des chaînes de la TNT, en direct ou en replay.

Les petits + : le système de commande vocale, la qualité 4K/UHD et le son Dolby 5.1.

 

Prix : plusieurs offres disponibles, en fonction du programme choisi

  1. LaCinétek

lacinetek

LaCinétek est un site dont le catalogue est constitué des réalisateurs du monde entier, dont certains figurent parmi mes préférés : Jacques Audiard, Bong Joon-ho, William Fredkin.

Sur une base de leurs 50 films phares, les utilisateurs accèdent aux films références des icônes du cinéma d’aujourd’hui.

Actuellement plus de 950 films sont disponibles, le renouvellement est de 120 films chaque année.

Le petit + : c’est un être humain qui vous fait les recommandations, en l’occurrence quelqu’un qui fabrique du cinéma.

 

Prix : à partir de 2,99€

  1. ByNWR

byNWR

La plateforme du cinéaste Danois Nicolas Winding Refn, qui a notamment dirigé Ryan Gosling à l’écran dans Drive, est disponible en français depuis 2019.

Pensé comme un magazine, chaque mois un film est mis à l’honneur en plus d’un article pour recentrer le contexte de l’époque.

L’occasion pour vous de découvrir des pépites de l’Amérique profonde républicaine et puritaine : banjo, cow-boys, et accents incompréhensibles.

Le petit + : immersion totale dans la contre-culture que propose NWR, exposition bientôt disponible.

Prix : Gratuit.

 

[EDIT] Pour éviter toutes controverses, il m’incombe de retirer le site que j’avais prévu de vous partager en surprise. Vous pouvez me contacter sur Linkedin ou sur Twitter si vous souhaitez savoir de quoi il s’agissait, je vous transmettrais le lien avec grand plaisir !

 

Bon visionnage à tous.

Ressources complémentaires :

https://www.presse-citron.net/une-plateforme-de-streaming-bientot-achetee-un-milliard-de/

https://www.lesinrocks.com/2019/04/05/cinema/actualite-cinema/une-alternative-netflix-les-8-plateformes-de-streaming-du-cinema-dauteur/

https://www.lesinrocks.com/2020/10/20/cinema/actualite-cinema/la-plateforme-de-streaming-salto-va-t-elle-devenir-le-netflix-a-la-francaise/

https://www.igen.fr/services/2020/03/netflix-reduit-la-qualite-de-son-streaming-en-europe-pour-30-jours-113747?page=1

La guerre du streaming vidéo aura bien lieu (Netflix, Disney+, Amazon Prime,…)