Découvrez 3 avantages du marketing d’influence

Découvrez 3 avantages du marketing influenceur

Le marketing « influenceur » ou marketing d'influence ou encore « Influence Marketing » est l’ensemble des pratiques qui visent à utiliser le potentiel de recommandation des influenceurs ou « Digital Influencers ». C’est donc, en quelque sorte, la capacité d’une marque à créer des prescripteurs ou des ambassadeurs pour faire connaître son activité ou ses produits et gagner en visibilité et en notoriété sur internet.

En effet, quand on sait que 92% des consommateurs affirment faire confiance aux recommandations venant de personnes, qu’elles soient influenceuses ou non, on comprend l’importance pour les marques d’intégrer ce nouveau levier dans leur stratégie de communication.

Si vous vous posez la question des avantages d’une telle stratégie, vous êtes au bon endroit !

image-main-telephone

Le marketing « influenceur » : une stratégie aux nombreux avantages

Avantage n°1 : Une stratégie idéale pour les marques en quête de visibilité sur internet

Pour une marque, faire appel aux services d’un influenceur c’est bénéficier d’un relais d’information. C’est la possibilité de s’adresser à une audience plus large et surtout ciblée sur des blogs, sur les réseaux sociaux ou toutes autres plateformes communautaires.

L’influenceur va donner de la visibilité à une marque :
  • En relayant du contenu,
  • En partageant des informations,
  • En faisant la promotion de produits ou services,
  • En parlant tout simplement de la marque.
L’influenceur va permettre à la marque de toucher une nouvelle audience et de se faire connaître auprès de clients potentiels qui se trouvent quelque part sur le web; sur Facebook, Twitter ou Instagram. S’ils sont bien présents sur ces réseaux sociaux, il peut s’avérer difficile pour une marque de faire savoir qu’elle existe et de donner envie aux gens de s’abonner à son fil d’actualité, à sa newsletter ou de lire son blog.

Les Digital Influencers peuvent donc aider les marques à se développer en augmentant leur visibilité et leur notoriété. 

Avantage n°2 : Ré-humaniser la relation entre les marques et les consommateurs

Dans un contexte où les français sont de plus en plus sollicités par la publicité en ligne, il apparaît qu’ils sont aussi de plus en plus hermétiques aux messages qui leur sont adressés. Les internautes recherchent de la personnalisation et un rapport plus humain.
«  Si le contenu est roi, la conversation est reine. » John Munsell
Grâce au marketing d’influence, les marques vont pouvoir, par effet de ricochet, profiter de la connexion émotionnelle qui existent entre un influenceur et la communauté qu’il a su fédérer.

Pour une marque, passer par un influenceur c’est communiquer autrement, c’est engager un nouveau dialogue avec un audience qualifiée. C’est un individu qui s’adresse à un autre individu, qui le conseille, lui donne son avis, lui partage son expérience et ce n’est plus une marque qui essaye de vendre ses produits.

Certains sites, comme The Full Room par exemple, ont bien compris l’importance de la notion de recommandations pour les internautes et ont fait le choix du collaboratif en plaçant l’utilisateur et l’humain au coeur du processus d’achat en ligne. En effet, ce site de e-commerce du secteur de la décoration permet à des professionnels ou des passionnés de décoration de concevoir leur propre boutique virtuelle. Ils deviennent alors prescripteurs.

Avantage n°3 : Créer l’engagement pour augmenter les ventes

Nous l’avons donc vu, le marketing d’influence peut permettre à une marque de se faire connaître d’abord, de se faire aimer ensuite mais aussi et surtout, de créer de l’engagement.
La notion d’engagement en marketing se définit par la propension du consommateur à exercer des interactions avec une marque.

Avec l’avènement des réseaux sociaux, l’engagement se matérialise aujourd’hui par :
  • un like,
  • un commentaire,
  • un partage,
  • un regram,
  • un retweet.
Les communautés qui suivent les influenceurs sont très actives sur les réseaux sociaux et leurs interactions sont nombreuses. Même s’ils peuvent être moins suivis que certaines marques, leurs posts peuvent recevoir plus de commentaires.

Mais qui sont les influenceurs ?

Si nous parlons beaucoup d’eux, sait-on vraiment qui sont-ils ? Des stars ? Des experts ? Des professionnels ? Des anonymes ? Si certains sont suivis pour leurs opinions, d’autres pour leur style de vie, tous ont en commun le fait d’avoir su fédérer autour d’eux une communauté de personnes qui les écoutent et qui les regardent.

Comme le montre l’étude Reech sur « Les Influenceurs et les Marques en 2018 », la majorité des influenceurs ont entre 1 000 et 50 000 abonnés, soit 70,2% d’entre eux.

Répartition des influenceurs en France selon le nombre d’abonnés à leurs profils en 2017

influenceur-abonnes-2017

Les influenceurs sont donc majoritairement des micro-influenceurs dotés d’une petite communauté (moins de 30 000 followers) avec laquelle ils interagissent beaucoup. Avec un taux d’engagement supérieur de 60% aux comptes très populaires, il semblerait que les annonceurs aient tout intérêt à faire le choix de la qualité plutôt que de la quantité en faisant appel à leurs services.

Si le couple influenceurs et millenials semble être le duo gagnant, il apparaît aussi que les influenceurs peuvent parler à tout le monde tant leurs profils sont variés. Tout l’enjeu pour les marques sera donc de faire appel aux bonnes personnes pour transmettre le bon message au bon moment à la bonne cible.

Répartition des influenceurs par âge

Répartition-influenceurs-age

Comment mesurer l’efficacité d’une campagne d’influence ?

Que l’on parle des vedettes des réseaux sociaux ou des micro-influenceurs, la question du ROI est au coeur des préoccupations de tous les acteurs d’une campagne de marketing d’influence : les clients qui doivent rentabiliser leurs investissements, les agences ou solutions d’influence qui doivent démontrer l’efficacité des dispositifs mis en place et enfin les influenceurs pour qui les partenariats à venir dépendent de la réussite des campagnes déjà menées.

Il est possible de mesurer le retour sur investissement du marketing d’influence grâce à des indicateurs de performance (KPI) spécifiques :
  • Le nombre d’impressions,
  • Le reach,
  • Les mentions,
  • L’engagement sur un post donné,
  • Le nombre d’abonnés,
  • A partir de l’Earn Media Value (EMV),
  • Le nombre de clics.
C’est en combinant ces différentes mesures que la marque pourra calculer le résultat de la stratégie mise en place.

«  Parmi les principaux critères utilisés par les experts du marketing, l’engagement (90%), les clics (59 %) et les impressions (55 %) forment le trio de tête. »

En conclusion…

On peut donc dire que le marketing d’influence tend à s’imposer comme un nouveau mode de communication adopté par les marques pour être plus proches de leurs clients. Il ne s’essoufflera pas en 2018 mais tend au contraire à s’imposer comme un nouveau pilier moderne structurant de la stratégie marketing.

Pour garantir la réussite de leurs campagnes, les marques qui feront le choix de l’influence devront en premier lieu fixer des objectifs clairs. Elles pourront ensuite adapter leur stratégie et la méthode en fonction des résultats escomptés.

Dans le cadre d’un objectif de notoriété par exemple, elles pourront faire appel aux macro-influenceurs mais quand il s’agira d’engagement, les micro-influenceurs se révéleront être un choix plus pertinent.
Choisir des influenceurs en cohérence avec l’identité de la marque et les objectifs, miser sur la qualité plutôt que la quantité et mesurer l’efficacité des actions menées sont des impératifs pour que cette stratégie soit efficace et rentable.

Et vous, que pensez-vous d’une telle stratégie? N’hésitez pas à donner votre avis en commentant cet article.

Pour aller plus loin :
Par | 2018-02-14T13:44:09+00:00 mercredi, 14 février, 2018|Catégories : Content Marketing|

À propos de l'auteur :

Ex Groupon #Backtoschool au #MBAMCI Institut Léonard de Vinci #EMarketing #Digital #MemePasPeur mais aussi Fan de #Mode #Déco

Laisser un commentaire